infos:

dojo place du Château
Du 11 mars 2019 au 14 mars 2019
de 18:30 à 20:00
événement

Journée internationale des Femmes

AÏKIDO : portes ouvertes pour la Journée Internationale Des Femmes

L’AIKIDO est une discipline martiale japonaise accessible à TOUS. Sa pratique est ouverte à des notions très contemporaines : recherche de la paix, fraternité, bienêtre, harmonie... Elle est à la fois un art de vivre, une philosophie, une technique de combat efficace, sans violence, et sans compétition. Le fondateur de l’Aïkido, Moriheï UESHIBA (1883—1969) fut inspiré par les meilleurs maîtres d’arts martiaux japonais. Il s’agit de canaliser le mouvement, la vitesse et la force de l’adversaire et de les utiliser sans entrer en opposition avec eux. La recherche de l’Aïkidoka est celle de l’équilibre optimum de l’individu par rapport à lui-même et par rapport à son environnement. Une telle pratique est donc accessible à tous, hommes ou femmes, adultes, enfants, seniors vétérans et seniors débutants.

L’AÏKIDO est une discipline véhiculant des valeurs reconnues comme féminines dans notre société : harmonie, non-agressivité, ouverture d’esprit, respect de la vie. Les femmes peuvent progresser efficacement avec leur propre sensibilité au sein de cette discipline qui nécessite d’utiliser avant tout la souplesse, l’énergie, la capacité à évaluer rapidement des situations, plutôt que la simple force physique.

Portes ouvertes pour la Journée Internationale des Femmes :

L’Aïkido Charleville Mézières Ardennes s’associe à La FFAB* (Fédération Française d’Aïkido et de Budo) pour cet évènement mondial, et vous propose de découvrir l’Aïkido gratuitement et sans certificat médical les lundi 11mars (cours d'armes), mardi 12mars (cours l'aikido) et jeudi 14 mars (cours d'aikido), de 18h30 à 20h au dojo de la Place du Château derrière la basilique de Mézières.

Pour toutes informations complémentaires : www.aikido-club-ardennais.org ou 06 79 01 58 11

 

* La FFAB dispose de l’agrément ministériel Jeunesse et Sports par Arrêté du 3 décembre 2004. Elle est reconnue d'utilité publique.